ArtSee

Voir L'Art

Son nom est Chien Pourri. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il dégage des effluves de poisson, qu’une colonie de puces habite son pelage et qu’il ressemble à un vieux paillasson poussiéreux. chien pourriPourtant, sous sa couche de saleté, ce pauvre toutou tendrement naïf possède aussi un grand cœur… Et comme l’amour d’un maître lui manque, il décide, accompagné de son seul ami, le chat Chaplapla, de parcourir le monde à sa recherche. Malheureusement pour Chien Pourri, les maîtres compassionnels sont loin d’être monnaie courante et la société des hommes, souvent cruelle, est pavée d’obstacles ! Un livre jeunesse accessible dès 6 ans, merveilleusement illustré par les dessins de Marc Boutavant.

L’histoire, au ton à la fois décalé, triste, humoristique et naïf, du scénariste Colas Gutman fait constamment osciller le lecteur entre rires et larmes. À ce jour, 8 titres de la série ont été publiés chez l’éditeur : Chien Pourri (2013), Chien Pourri à la plage (2014), Chien pourri à l’école (2014), Chien Pourri à Paris (2015), Chien pourri est amoureux (2015), Chien pourri à la ferme (2016), Joyeux Anniversaire Chien Pourri (2016) et Chien Pourri fait du ski ! (2017).

Colas Gutman, un auteur avec un cœur en or…

Né en 1972 à Paris, Colas Gutman est le fils du célèbre écrivain Claude Gutman. Il se prend de passion pour l’écriture dès l’école primaire et intègre, quelques années plus tard, une école de théâtre. C’est en 2006 qu’il publie « Rex, ma tortue » aux éditions L’École des Loisirs, son tout premier roman jeunesse qui remportera la même année le prix Mille Pages 2006. Gutman poursuit son exploration littéraire de l’univers de l’enfance avec de nombreux titres tels que « Journal d’un garçon » en 2008, « Rose » en 2009 et « Les super-héros n’ont pas le vertige » en 2010. En 2012, il obtient le Prix Sorcières dans la catégorie Premières Lectures, de même que le prix des Libraires du Québec, pour son roman jeunesse « L’Enfant ». Un an plus tard, un ami de Colas Gutman, dont la fille avait lu « Rose », lui confie avoir vivement apprécié un des personnages secondaires du roman : un chien errant auquel arrivent de nombreuses mésaventures. Après réflexion, Gutman se dit qu’il serait intéressant de développer les déboires de ce pauvre animal sous la forme d’un roman illustré. S’inspirant à la fois des films muets de Chaplin et des romans de Dickens, il crée alors Chien Pourri. Personnage que l’auteur décrit lui-même comme « une sorte de croisement entre un paillasson et une serpillière, mais avec un grand cœur ». C’est en 2013 que finira par être publié, toujours chez L’École des Loisirs, le premier tome de « Chien Pourri » mis en images par l’illustrateur Marc Boutavant.